cinéblu ray vivez le cinema en haute definition
bonjour visiteur de cineblu ray certaine fonction de se site demande une inscription nouvelle section cover blu ray 3D et section blu ray normal

Test True romance (blu-ray)

Aller en bas

non conforme Test True romance (blu-ray)

Message par cineblu ray le Sam 23 Jan - 8:09



Si Tony Scott tombe malencontreusement sur cette édition, il est fort à parier que, comme nous, il sera singulièrement déçu, au regard de la recherche visuel et de l'esthétisme propre au réalisateur déployé dans la réalisation du film. Si certaines séquences ne manquent pas de profondeur (essentiellement dans les extérieurs), bon nombre se révèlent bien trop plates et souffrant surement d'un DRN un peu trop poussé. Il est résulte une perte indéniable de détails et si le résultat demeure correct, on peine parfois à noter une réelle différence entre ce Blu-Ray et un bon DVD uspcalé. Bien évidemment, et heureusement pour nous, l'encodage AVC rend justice à bon nombre de plans même s'il est parfois perturbé par la fumée sensée sculpter l'image. Pour sa part, la palette chromatique fait bien son boulot et s'en sort honnêtement avec les filtres utilisés par le réalisateur et les noirs font preuves d'une agréable densité. Les moins regardant ne seront peut être pas trop perturbés mais force est de constater que l'éditeur aurait pu se fendre d'un nouveau master.

Test Son 4/5

La piste DTS-HD Master Audio 5.1 anglaise fait la part belle aux dialogues et compte tenu du débit de parole écrit par Monsieur Tarantino, ce n'est pas un mal. Les scènes dialoguées s'en sortent donc avec tous les honneurs, se détachant parfaitement des ambiances stéréo et de la puissance de la bande originale. L'ensemble du mixage se montre plutôt bien équilibré même si parfois, un peu plus de pêche et de muscles sur les voies surrounds auraient été appréciables pour tirer pleinement profit de la bande son du film. Néanmoins, les choses sont claires, dynamiques et de nombreux élans nous propulsent au coeur de l'action. Son homologue française se révèle moins harmonieuse dans la restitution des dialogues mais préserve globalement une bonne énergie. On privilégiera toutefois, tant artistiquement que techniquement la version originale pour une meilleure redécouverte.


Test Menu 4/5

Pas moins de trois commentaires audio : le premier est délivré par Tony Scott, le second par Tarantino et le troisième par les deux comédiens vedettes, Patricia Arquette et Christian Slater. Sans grande surprise, le commentaire de Tarantino est une perle du genre et le réalisateur (ici scénariste) s'il confie être resté à sa place et n'avoir jamais mis les pieds sur le plateau (juste parlé énormément avec Scott avant et après le tournage), il ne manque pas une occasion pour nous confier ce que lui aurait fait, les différences entre le scénario original et la version de Scott... tout en reconnaissant qu'il ne pouvait mettre son script dans de meilleures mains. Il fait preuve de la générosité légendaire qu'on lui connaît, explique, analyse... Un must pour les fans. Tony Scott fait également preuve d'une grande ferveur et, sans jamais avoir la langue dans sa poche, il nous parle de son tournage, de son casting, de la réalisation, du montage... Quant au troisième, il peut très facilement se faire oublier et ne tient pas la distance face aux deux précédents. Ici, les choses sont souvent sans intérêt et ne volent pas très haut.



Autour du Film : Divisé en 8 parties distinctes (Les origines du scénario, La production, Sur le tournage, Les coulisses du tournage, La version US du film, Arrêt sur image, Les interviews, et les influences de Quentin Tarantino), ce module approfondira l'expérience True Romance et malgré quelques redondance avec les déjà passionnants commentaires audio, de nombreuses informations nous parviennent. Vous apprendrez ainsi tout sur la genèse du scénario et son chemin tortueux, l'arrivée de Samuel Hadida sur le projet dont sa rencontre avec Quentin Tarantino, vous ferez un tour sur le tournage (avec certaines petites images inédites) par le biais de featurettes pas toujours bien passionnantes... Du bon, du moins bon... mais au final, on dévore.

Vous trouverez ensuite 11 scènes coupées (35mn44) dont une fin alternative écrite dans le scénario de Tarantino et commentée en option par Scott et/ou par Trantino. On comprend généralement la raison de leurs évictions sans que l'on ait besoin de nous expliquer mais ces moments demeurent une belle curiosité pour les amateurs.

Cette édition se clôt sur une featurette dédiée à la France et une autre pour les Etats Unis et enfin les bandes annonces US et française, montrant bien que les distributeurs ne savent pas toujours comment mieux vendre leur film.

cineblu ray
fondateur

Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 53

http://cineblu-ray.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum