cinéblu ray vivez le cinema en haute definition
bonjour visiteur de cineblu ray certaine fonction de se site demande une inscription nouvelle section cover blu ray 3D et section blu ray normal

TEST BLU RAY DE Prison Break saison 3

Aller en bas

non conforme TEST BLU RAY DE Prison Break saison 3

Message par cineblu ray le Lun 21 Déc - 8:08

Prison Break saison 3

Année : 2007
Créateur : Paul Scheuring
Interprètes : Wentworth Miller, Dominic Purcell, Amaury Nolasco, William Fichtner, Robert Knepper, Wade Williams
Éditeur : Fox
BD : 4 BD-50, 13 x 42’, zone B
Genre : action, couleurs
Interdiction : - de 12 ans

Sortie : 03/12/08
Prix indicatif : 49,99 €



Format image
• 1.78
• HD 1 080p (VC-1)
• 16/9 compatible 4/3



Bande-son
• Français DTS 5.1
• Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
• Espagnol DTS 5.1

Sous-titres
Français, anglais, espagnol

Après une première saison palpitante ayant enregistré un succès phénoménal à travers le monde et propulsé au rang de stars ses principaux protagonistes, la seconde saison de Prison Break déçoit. Sortis du milieu carcéral (le film de prison est un genre à lui tout seul), les personnages dont on connaît déjà tous les secrets deviennent l'unique support narratif du deuxième volet. Le thème de la cavale développé sur les vingt-deux épisodes séduit moins que l’ambiance froide et austère de Fox River, la prison où étaient enfermés Scofield et consorts.

Conscient des raisons de cette désaffection du public, Paul Scheuring, le créateur du show, décide pour la saison 3 d'inverser les rôles et de jeter à nouveau Scofield en prison. Cette fois, il est retenu prisonnier dans une geôle pourrie du Panama, à charge de son frère, Lincoln Burrows (Dominic Purcell), de le faire sortir en limitant la casse (comprenez les morts).

Le cadre carcéral évolue lui aussi. Exit Fox River, ses matons vendus, son organisation interne très hiérarchisée et ses recrues lubriques. Bienvenue à Sona à Panama City. La règle : aucune règle. Dans cet endroit (ambiance New York 1997 de Carpenter), les prisonniers sont livrés à eux-mêmes et constamment soumis à la loi du talion.

En dépit d’un retour aux sources (les personnages phare de la série repassent par la case départ), le charme, la surprise et le suspense ont pris la poudre d'escampette. La relation ambiguë entre les deux frères (dans la saison 1, Michael se sacrifiait pour sauver Lincoln sans savoir s’il était coupable ou non) est réduite à sa portion congrue. Enfin, la théorie du complot peine à trouver sa place et des rebonds.

Reste le charisme des héros de la série (ou plutôt anti-héros), de T-Bag le pervers barré à Lincoln et ses fronçages de sourcils aussi célèbres qu'énigmatiques, en passant par Michael et ses tatouages so sexy (qu'on ne voit d'ailleurs quasiment plus), ou encore Alex l'agent du FBI amateur de poudreuse. Bref, la saison 3 de Prison Break est descendue de son panthéon mais n'en reste pas moins le moyen idéal de dévorer des heures et des heures de thriller rondement mené à moindres frais.


Bonus
• Liste des bonus
- Survivre (17')
- Prises du réalisateur (40')
- Épisode exclusif (14')
- Entre les prises (7')

• Commentaire
Des bonus à l’image de cette saison 3 : on ne prend pas beaucoup de risques, on en propose moins qu’avant et on reste superficiel. Finis les nombreux commentaires audio des précédentes versions et les making of passionnants. Place aux featurettes insipides et aux interviews conventionnelles. On n’apprend pas grand-chose, on reste dans le classique, et pour attirer le chaland, on donne des noms pompeux aux modules qui ne proposent en définitive rien d’inédit. À peine quelques images de tournage plus trois ou quatre interviews entre les prises.

Note bonus : 2/6



Verdict technique

• Image
Un vrai régal pour les mirettes. Le niveau de détail est très accentué par rapport aux éditions précédentes, les couleurs sont éclatantes, les contrastes savamment dosés et la profondeur de champ incroyable. Un ensemble d’une précision hallucinante. Parfait pour compter les gouttes de sueur qui perlent sur les visages des protagonistes.

Top image : aucun
Note image : 5/6

• Son
Ici aussi, on franchit une étape par apport à l’édition Blu-Ray de la saison 1. La piste DTS-HD Master Audio 5.1 anglaise est d’un dynamisme et d’une efficacité redoutables. Du relief, de l'équilibre, des dialogues cristallins, une musique percutante et cohérente, c'est presque parfait. On préférera donc nettement la VO à la piste DTS française qui, en plus d’un doublage français désastreux, oublie au passage quelques nuances sonores au profit de dialogues trop proéminents.


Top son : aucun
Note son : 4/6



cineblu ray
fondateur

Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 53

http://cineblu-ray.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum